Il le fallait !

Le début d’une nouvelle aventure…j’ai enfin sauté le pas ! Quelle épreuve ! Des mois et des mois de réflexion, des peurs, des dizaines de question, un entourage qui un coup te fait douter et un coup t’encourage… et finalement je l’ai fait ! J’ai pris la lourde décision de quitter mon travail le 2 Janvier 2018…j’ai quitté une société pour laquelle j’avais rêvé de travailler! Quand tu passes du rêve à l’enfer, tu as du mal à y croire et pourtant il le fallait ! Pour celles et ceux qui me suivent sur Snapchat notamment, je vous avez partagé ce moment de soulagement et en même temps de nostalgie. Ce jour où je devais me rendre pour la dernière fois sur mon lieu de travail, ce poste qui rythmait ma vie, ce même jour où vous devez rendre votre téléphone portable, votre ordinateur, votre badge, rédiger un mail d’aurevoir et régler une tonne de paperasse… ce jour là c’était il y a un peu moins de 2 semaines et je voulais me confier en toute intimité sur le comment et le pourquoi de cette décision…

J’étais consultante en stratégie et management des systèmes d’information depuis 6ans, dès l’obtention de mon Master j’ai intégré une grande boîte de conseil dans laquelle je suis restée presque 4ans puis que j’avais décidé de quitter pour la création d’une entreprise. Suite à quoi je suis retournée dans le monde du conseil, dans un autre très gros cabinet d’audit et de conseil pendant un peu plus de 2ans.

Sur le CV c’est un carton plein, j’ai eu la chance de piloter de très gros projet, de faire partie d’équipes incroyables et de travailler au service de gros clients que ce soit dans le privée ou dans le public comme des ministères par exemple. Mes missions de conseil étaient intéressantes, pleine de challenge et très enrichissante. J’ai développé grâce à cela des capacités d’analyse incroyable et je maîtrise des méthodes de travail très productives. J’arrive à traiter un nombre important de sujet en parallèle et je dois dire que cela me sers beaucoup aujourd’hui dans ma vie privée ! J’ai fait la rencontre de centaines de personnes, et j’ai pu être mise au courant de plusieurs plans stratégiques de plusieurs sociétés du CAC40, bref un travail assez exceptionnel et au cœur de l’actualité !

Je gagnais bien ma vie, j’étais cadre, je voyais la fierté dans les yeux de mes parents et je faisais partie de ces personnes qui se rendaient au quartier d’affaires de La Défense chaque matin avec la sensation de changer le monde…

Jusqu’à ce que je comprenne que je ne changeais pas le monde…c’était plutôt le monde qui me changeait et jusqu’à me détruire !

J’étais devenue victime du système, jusqu’à ne plus tellement réfléchir, c’est assez paradoxale lorsqu’on se dit être consultante n’est ce pas ? Et pourtant…

Lorsque j’étais étudiante en école de commerce c’était la course au meilleur stage, puis la course au meilleur poste, dans la meilleure boîte possible, puis une fois y être entrée ce fut la course à la promotion, à la meilleure prime, au meilleur projet, puis la course au rôle de manager, je voulais avoir une équipe à piloter et la plus grosse qui soit… et ça n’en finissait plus, jusqu’à ce que mon corps me dise stop !

Utilisons un terme fort : Le BURN-OUT ! La définition du burn-out est la suivante : Syndrome d’épuisement professionnel, également désigné par l’anglicisme burnout, combine une fatigue profonde, un désinvestissement de l’activité professionnelle, et un sentiment d’échec et d’incompétence dans le travail.

Jusqu’à aujourd’hui j’ai du mal à admettre que je suis tombée dans cette extrême… une profonde dépression où j’en suis devenue physiquement et psychologiquement malade ! Pourquoi en être arrivé là ?

A cause du système ! Si je vous parle du bâton et de la carotte vous voyez où je veux en venir ?

Chaque jour, chaque semaine on me demandait d’en faire toujours plus, faire des semaines de 60h au lieu de 40h, devoir très souvent travailler le week-end, prendre constamment son ordinateur portable avec soi car le soir une fois rentrée à la maison, même s’il était tard j’avais toujours des choses à finaliser pour le lendemain à la première heure, et j’en passe…

Je ne vous compte plus le nombre de fois où j’étais tellement fatiguée que je devais mettre mon réveil à 5h du matin pour finir ce que j’avais à faire avant de partir au travail pour que tout soit près… tellement de stress et de pression !

On vous fait croire que vous êtes indispensable, que vous avez des responsabilités, que vous avez la chance d’être en mission pour un client prestigieux, que l’on vous facture très cher la journée et que pour ça le client doit en avoir pour son argent… on vous explique que vous êtes cadre, que vous ne devez pas compter vos heures et que le conseil c’est comme ça!

On vous explique surtout que des personnes qui rêvent d’intégrer des cabinets aussi prestigieux il y en a beaucoup et que la porte est grande ouverte.

On vous met une pression constante pour la satisfaction du client, pour la qualité des livrables, pour votre tenue vestimentaire, car oui j’oubliais de le préciser quand vous êtes consultant vous devez être beau et intelligent, on vend au client une personne dans son ensemble. On vous invite à être classe et parfois même sexy…

incroyable ? Non jusque là ça va encore.

Pour se garantir une promotion et une bonne augmentation il faut être bon, jusque là c’est logique, enfin ça c’est du théorique! Parce qu’en pratique si j’ai bien compris une chose c’est qu’il ne suffit pas d’être bon, il faut surtout et avant tout faire du copinage et excusez moi le terme, il faut aussi et en priorité faire de la lèche ! Des personnes moins bonne que vous mais copine avec le manager de votre entité aura plus de chance d’être promue que vous qui êtes excellent dans votre domaine en dépit que ce même manager en ait bien conscience…

Ce sont ces mêmes boîtes qui prônent d’importantes valeurs et qui se disent faire preuve d’éthique… pourtant elles font appel à des pratiques douteuses pour répondre à leurs objectifs de chiffre, promettent à leurs clients des profils de consultants dont elles ne disposent même pas… on vous demande de mentir sur votre nombre d’année d’expérience, ou encore sur des certifications que vous auriez obtenu…on vous refait votre CV pour être sûr que le client vous achète et une fois chez le client on vous abandonne et vous ajoute une pression supplémentaire pour réaliser un travail pour lequel vous n’avez ni les compétences ni l’expérience… le manager lui a fait son job : vendre et facturer au client ! Ensuite ce qui se passe dans votre quotidien de consultant quand vous êtes chez le client chaque jour lui importe peu ! Si vous ne faites pas l’affaire, il vous sortira de la mission et vous remplacera par un autre consultant… et vous aurez bien entendu une mauvaise évaluation car vous aurez échoué ! Oui le terme employé est bien « l’échec » ! Même si indéniablement vous alliez forcément échouer puisque dès le commencement vous n’êtes pas à votre place… mais on t’expliquera que tu es consultant et que tu dois t’adapter ! Cela fait partie de ton travail ! Inutile de préciser que ton manager et ton client ont toujours raison… ne te fatigue pas dans à contredire, débattre ou argumenter la situation…on ne t’écoutera pas, pire encore on te dire que tu es têtu et que tu manques de modestie…car tu as tord et point final !

On te sors de la mission, tu culpabilises, tu oublies que le problème ça n’est pas toi, tu gardes dans l’esprit que tu as échoué.

En général lorsque tu échoues une mission, ne t’attends pas à être positionné sur une mission intéressante, la prochaine sera évidemment nulle, sans intérêt ou encore plus difficile que la précédente. On t’enverra en mission loin de chez toi, et si tu dois faire 2h de transport aller et 2h de transport retour chaque jour en plus de tes 60h de travail par semaine ça n’est pas leur problème ! Tu as plutôt intérêt à accepter !

Tout ce que je te raconte ici c’est du vécu et du réel et je dois dire qu’en écrivant ces lignes les souvenirs me reviennent et je me demande comment j’ai pu tenir aussi longtemps…

J’étais une jeune étudiante, pleine d’énergie, dynamique et surtout très motivée, forcément ça aide, les batteries étaient pleines ! J’étais surtout très naïve à mes débuts ! Je n’imaginais pas le monde de l’entreprise et plus précisément le monde du conseil ainsi…

Je suis arrivée à un stade où je n’aimais plus ma vie, j’étais déprimée à l’idée d’aller travailler, sans te parler des transports en commun… je ne supportais plus de prendre le bus, le RER et le métro chaque jour! Je ne me maquillais plus, je ne prenais plus du tout soin de moi, j’avais le teint terne, les yeux vides, mon corps marchait jusqu’au travail machinalement mais mon esprit quant à lui était bien loin…

Me lever le matin était devenu un cauchemar pour moi, je me levais avec la boule au ventre, j’en étais arrivé à pleurer le matin dans les transports, j’étais tellement déprimée à l’idée d’aller au travail…

J’avais perdu petit à petit tout mon sens de l’humour, mon appétit, je n’étais plus sociable et par dessus tout je n’arrivais pas à faire semblant, tout était visible sur mon visage…

Je m’efforçais à continuer à travailler avec sérieux pour qu’on n’ait rien à me reprocher mais dans mon intérieur je souffrais tellement.

Seul mon mari était conscient de la situation, je n’en parlais pas du tout à mes parents ni à mes soeurs, je ne suis pas de nature à me plaindre, je garde les choses pour moi, et tente d’apaiser les problèmes des autres avant tout. Pas grand monde se doutait et se doute encore aujourd’hui du mal être dans lequel j’étais…

J’en suis arrivée à faire des cauchemars chaque nuit, à me coucher en pensant au travail et à me lever en y repensant, j’en avais perdu le sommeil, à en prendre des somnifères juste pour pouvoir dormir et me reposer. Je cumulais une fatigue qui m’a beaucoup fragilisé. Ma santé n’était plus la même, j’ai commençais à avoir beaucoup de carence, j’ai pris beaucoup de poids, puis j’en ai aussi perdu beaucoup… je me suis soignée et je continue encore à me soigner aujourd’hui…

Je n’étais pas heureuse, j’étais très malheureuse et totalement perdue. En parallèle j’avais mon blog, mon échappatoire, mon univers où tout est beau et tout fait rêver. Ça me faisait du bien et je ne me voyais plus que là dedans ! Je rêvais de travailler depuis chez moi et en finir avec les transports en commun, j’enviais les personnes qui vivaient de leur passion en me disant que ça n’était que pour les autres et jamais pour moi… je voulais sortir de cette routine, de cette course à la réussite comme on me l’avait appris! Je rêvais de sortir de cette idéologie de lorsque tu fais des études c’est uniquement pour intégrer de grosses sociétés et un point c’est tout !

Je vais te dire une chose, très honnêtement, je suis quelqu’un de carriériste, je me suis vu gravir les échelons et gérer des projets à l’international mais j’aime trop la vie pour ça ! Je n’étais pas prête à sacrifier ma vie personnelle pour ma vie professionnelle ! J’étais arrivée à un stade où je vivais pour travailler au lieu de travailler pour vivre ! Je ne sortais plus, je ne voyais plus ma famille, ni mes amis ! Je vivais chez mes parents et croyait moi ou non il se passait parfois une semaine entière où je ne les voyais pas car je sortais tôt le matin (ils dormaient encore) et je rentrais tard le soir (ils étaient déjà couchés) ! Je suis peinée des centaines de fois où ma mère m’appelait pour me demander quand est ce que je rentrais, si je dînais à la maison, de l’inquiétude qu’elle avait pour moi, car oui même à 27ans je reste sa petite fille et elle n’était apaisée que lorsque j’étais bien rentrée ! Je suis peinée du nombre de fois où j’ai du demander à ma mère ou mon père de venir me chercher à la gare très tard le soir car il n’y avait plus de bus, dans le froid ou sous la pluie… ils étaient au chaud à la maison, je les faisait sortir… j’étais mal de les déranger ainsi… Je suis peinée du nombre de fois où j’annulais des dîners ou des séances de sport parce que j’avais TROP de travail et que je devais encore une fois finir tard…

Ça a été des années très difficiles… aujourd’hui j’ai décidé de mettre un point final à tous ceci, j’ai décidé de ne plus subir, d’être libre de mes choix en dépit des risques que cela engendre… qu’ils soient professionnels, personnels ou financiers, ce dont je suis sûr c’est que je me lève chaque jour sans ce poids qui me détruisait de devoir me rendre au travail, j’ai le sentiment d’avoir retiré un poids énorme de mes épaules, c’est un réel soulagement.

J’ai mis du temps mais je suis convaincue que j’ai pris la bonne décision, je veux apprécier chaque jour de ma vie, et ne pas avoir de regret car finalement sait-on jamais si un jour je souhaite (à tout hasard) revenir dans ce monde, je pourrai le faire… je doute fort que ça arrivera, du moins certainement pas dans ces mêmes conditions.

J’ai quitté mon travail avec soulagement et nostalgie à la fois, je prenais ça comme un échec au début, avec le temps je comprends que ça n’est pas un échec mais une expérience qui se termine, une nouvelle page qui se tourne. Je me dis que c’était 6 ans difficile, intense mais enrichissant, que je ne regrette pas car ils m’ont aussi appris et fait grandir. Dans tous ce malheur j’ai tout de même rencontré de belles personnes, des collègues devenus des amis proches et surtout mon mari !

J’aurais aimé que ça ne se termine pas dans cette souffrance et avec autant de douleurs, j’aurais voulu me rendre compte plus tôt de ce système pervers et anticiper les injustices et les trahisons que j’ai subis, que je n’ai pas su gérer et qui m’ont profondément blessé.

Je suis croyante et s’il y a bien une chose en quoi je crois profondément c’est au destin ! Je suis convaincue que tout est écrit, je suis convaincue que chaque souffrance a une raison d’être et que ce qui ne tue pas nous rend plus fort.

J’ai décidé de ne pas chercher un autre job, j’ai décidé de devenir patron de moi même, de m’occuper de mon blog, et de vivre de ma passion. Tand pis pour la gloire et ma carrière, ma priorité est d’être heureuse et de prendre soin de moi et de mes proches. Je suis heureuse de pouvoir gérer mon planning de la manière dont je le souhaite, de là où je le veux.

En résumé j’ai le sentiment d’avoir gagner ma liberté, et ça n’a pas de prix !

Je ne sais pas si toi qui me lis est dans cette situation où tu aimerais t’envoler de tes propres ailes ou tout simplement changer de travail et sortir de cette routine qui te ronge… j’espère que mon histoire t’aidera. Nous ne sommes jamais obligé de rien, nous sommes libres de prendre des risques et de déclencher du changement dans nos vies… assure toi juste de deux choses : que tu pourras t’assurer un toit et de quoi manger, car ce sont là nos deux besoins primaires, le reste c’est que du bonus.

Il y a beaucoup trop de monde qui souffre et qui se laisse emporter par ce système… ne soyons plus victime de ces codes imposés.

J’aimerais terminer cet article par une citation : « Ne pas essayer est le plus gros des échecs ! » … et une deuxième car une seule citation n’est pas suffisante : «  il n’y a pas d’échec dans la vie, que des expériences »

Avec tout mon amour,

Hanane

 

Aucun tag 50
  • Lekoui
    janvier 15, 2018

    Un grand bravo tu as fais Le meilleur choix .Crois en ton destin et je suis dire que Le meilleure reste à venir !!!!

    • Hanane
      janvier 15, 2018

      Merci infiniment ! J’essaye d’aller de l’avant… il faut aller vers le changement et ne pas l’attendre n’est-ce pas ? Je t’embrasse !

  • Marine
    janvier 15, 2018

    Jai adoré te lire je suis totalement dans ce cas de figure et j espère avoir le meme courage que toi et de prendre ma vie en main bon courage dans ton projet

    • Hanane
      janvier 15, 2018

      Je suis vraiment contente que mon article t’ai plu, j’espère de tous mon coeur que tu trouveras ce courage… malheureusement c’est souvent quand on est dans une grosse souffrance que l’on prend conscience des choses…j’aimerais que tu y arrives bien avant! Courage !

  • Nawal
    janvier 15, 2018

    Bravo pour ton courage ! Je te souhaite de la réussite dans tes nouveaux projets inchallah

    • Hanane
      janvier 15, 2018

      Amine Nawel, merci du fond du coeur !

  • Nadia
    janvier 15, 2018

    Bonsoir Hanane,

    Je me suis vue dans ton article. Je suis moi même cadre dans la grande distribution et je ressent un ras le bol. J’ai des enfants dont je n’ai pas le temps de m’occuper, mon mari pète un câble car je fais passer mon travail avant ma famille. Tu as eu beaucoup de courage de mettre un point final à cet page. J’en ai envie mais beaucoup de questions me traversent l’esprit et je ne sais plus quoi faire. Je crois que j’ai peur de ne plus être aussi active. Passer de 50h par semaine à quoi ??? Merci pour ton article

    • Hanane
      janvier 15, 2018

      Tu m’as mis la chair de poule… je suis tellement peinée pour ta vie de famille… ca doit etre encore plus dur ! J’aimerais tellement que toutes les personnes dans ce genre de situation se réveillent ! C’est si triste et injuste… ca me fait mal au coeur ! Tu dois penser à toi ! tu sais bien que ca n’est plus supportable… tu te vois encore dans cette situation combien d’années ?

  • Sihame
    janvier 15, 2018

    Moi je dis BRAVO! Tu as eu le courage de tourner une page de ta vie et incha’allah que du bonheur. C’est bien parti;-)

    Bonne continuation.
    Sihame

    • Hanane
      janvier 15, 2018

      Merci de tout mon coeur !! Kheir imchallah ! Je t’embrasse

  • Annabelle
    janvier 15, 2018

    Bravo pour ton courage….. je suis dans ce même procesus avec un virage profesdionnel aussi en cours (la quarantaine sûrement…… il ma fallu plus de temps qu’à toi)……. il en faut de la force mais au final le jeu en vaut la chandelle et la liberté n’a pas de prix…. je te souhaite pleine réussite dans ton futur pro!

    • Hanane
      janvier 15, 2018

      Merci beaucoup ! Je t’en souhaite tout autant ! La liberté n’a pas de prix… tu as tout dit ! Il n’est jamais trop tard, le principal est d’y arriver ! Beaucoup de bonheur à toi !

  • Samira
    janvier 15, 2018

    Coucou hanane ton histoire m’a beaucoup touché ! Je suis cadre comme toi et dans une boîte du cac 40 et je comprends le desarroi que tu as pu vivre
    Je dois dire que je me pose également beaucoup de questions mais pas encore franchi le cap
    Dieu est grand je suis croyante aussi je crois au destin mais il faut aussi le vouloir.
    En tout cas je te souhaite tout le bonheur possible inchallah et profite de toi et des tiens
    Samira

    Ps suis à côté de La Défense et je serais ravie d en discuter avec toi à l’occasion

    • Hanane
      janvier 26, 2018

      Coucou Samira, je te remercie pour ton commentaire et du temps que tu as pris pour lire cet article et venir m’en parler ici. Le début d’un questionnement est pour moi un premier signe de mal le bol et d’envie de changement… tu as bien raison de croise au destin… et tu as encore plus raison de croire en la volonté de l’être car malheureusement le changement il faut savoir aussi aller le chercher et ne pas attendre qu’il vienne à nous…
      Amine Yarabi, je t’en souhaite tout autant et même plus encore !
      Je serais également très contente de pouvoir te rencontrer… j’espère pouvoir organiser un meet up prochainement…
      A très vite !

  • Myriam
    janvier 15, 2018

    Chapeau, tu as eu du courage et tu prends ta vie en main inchaa Allah ! C’est Lui qui pourvoie n’est ce pas ! C’est ca, la course aux richesses, au meilleur poste, on veut toujours plus.. mais comme tu as dit si on a un toit, de quoi se nourrir, la famille et la santé en vrai c’est énorme et c’est ce qui compte !

    • Hanane
      janvier 26, 2018

      Apprendre à revenir à l’essentiel et le plus souvent possible… un réel travail à faire sur moi même… c’est incroyable la capacité que l’on peut avoir à s’embarquer tête baissée… ! Merci Myriam pour ton commentaire, c’est très encourageant… Kheir Inchallah… le pire est derrière moi el hamdoulilah !

  • Faizette
    janvier 15, 2018

    Bravo! Super article et bravo pour ton courage! J’ai vécu exactement la même chose et ma grossesse m’a fait prendre conscience de cette vie de malade. Entre les transports parisiens, les voyages toutes les semaines… Ma grossesse était surprise et je me dis que mon corps a décidé de me donner le courage avec ce bébé. Bref bravo et fonce dans ta nouvelle vie!

    • Hanane
      janvier 26, 2018

      Merci beaucoup ! Je suis contente que tu ne fasses plus partie de ces femmes encore prisonnières de cette routine d’enfer ! Comment vis-tu ta grossesse du coup ? Tu as réussis à prendre du recul et à moins tout accepter ? Je te souhaite une merveilleuse grossesse et un accouchement easyyyyy lol Je t’embrasse fort ! Merci de ton soutien, c’est très encourageant ! ❤️

  • Selma
    janvier 15, 2018

    Bravo! Je t’ai découverte sur Instagram il n’y a pas très longtemps. Et la tu poste cet article qui me parle directement. Je vis exactement la même chose sauf que je n’ai pas encore trouvé le courage de tout quitter pour tout recommencer. Moi je travaille dans le secteur bancaire et comme toi, je ne me reconnais plus dans ce monde la. Merci de nous partager ton expérience qui j’espère se transformera en réussite inchallah!

    • Hanane
      janvier 28, 2018

      Bonjour Selma, je te remercie d’être là et de prendre le temps de lire mon article et de me partager ton ressenti… j’aimerais de tout mon coeur que mon histoire puisse contribuer à un début de changement pour toi, peut-être à une prise de conscience… ou juste à te permettre de voir que tu n’est pas seule dans cette situation, tous les autres commentaires le montre aussi… je ne sais pas de quel façon nous pourrions t’aider à aller de l’avant et à faire évoluer ta situation…mais dans tous les cas je te soutiens de tout mon coeur et te souhaite un épanouissement futur… d’un futur très très proche!! Merci pour tout, je t’embrasse ! Kheir Inchallah ❤️

  • Greendad
    janvier 15, 2018

    Je me lis dans tes mots… à la seule différence que je n’ai jamais pensé être carriériste mais je devais me battre contre les clichés à la con de la nana de hlm qui devait PROUVER plus qu une autre personne… mon corps m’a dis merde un jour… il m’a fallu plusieurs mois pour me reconstruire et surtout donner à ma vie le sens que j’ai toujours voulu lui donner : de l’amour – de la légèreté!

    Ce genre d’experience, sont « magiques » ça permet une rennaissance … et c’est juste merveilleux d’avoir cette chance !!!!

    • Hanane
      janvier 28, 2018

      Je suis très heureuse de voir que c’est de l’histoire ancienne pour toi ! Une belle réussite d’être passé à autre chose ! « Amour et légèreté » c’est tellement ça… ❤️

    • Greeennnyyy
      janvier 30, 2018

      Exactement …. ce sont les mots qui résument ce que je vis aujourd’hui…. Je ne pouvais commenter un autre poste que celui-ci (pour le concours) car c’est celui qui a le plus de sens à mes yeux et qui me touche +++! #participationauconcoursdediiiiiingggggue mon insta : greeennnyyy

  • Amel
    janvier 15, 2018

    Très beau témoignage. Personne très courageuse, un grand bravo à toi. C’est avec ce genre d’expérience qu’on apprécie la suite.
    Kiff bien ta vie maintenant !
    Amicalement,

  • Samia
    janvier 15, 2018

    Coucou j’ai trop aimé ton article car j’ai aussi franchi le cap à la naissance de ma 2ème petite fille. Cadre dans la finance cela devenait ingérable, incompréhension de mon mari et une fatigue immense.
    J’y ai mis un terme non sans peine (car il faut le dire on a travaillé dur pour avoir cette place ) mais aujourd’hui je revis et surtout je m’occupe de mes petites filles.
    Je te souhaite beaucoup de bonheur dans ta nouvelle vie

  • Rajaa
    janvier 15, 2018

    Bravo à toi . Chaque personne est unique et exceptionnelle à sa manière. Tes maux ainsi que tes mots sont touchant et à la fois communs à bcp de personnes.
    L essentiel est que toi sois heureuse peu importe le chemin que tu prends, l essentiel c est ton bien être intérieur. Et ce bien être là se voit à travers ta beauté. Tu es une belle personne. Prends soin de toi.

  • Basma
    janvier 15, 2018

    Bravo pour ton courage ton histoire m’a bcp touché je te souhaite bcp de bonheur dans ta nouvelle vie et jspr que ti es épanouie

  • Nana
    janvier 15, 2018

    Très belle article. Tu as réussi à raconter ton histoire avec tellement de recul et de philosophie malgré le fait que ça soit récent. Bravo!! Tu dois te sentir libre! Et tu as raison soit heureuse et fais ce que tu aimes, c’est le principal.

  • Soraya
    janvier 15, 2018

    Coucou hanane! Je ne te connaissais pas du tout !! Je t ai suivi suite à un compte insta que je suis qui m’a guidée vers Toi suite à l’histoire d’Albertine et Toi à forresthill et depuis je te suis et trouve superbe MachAllah!! Une femme gentille très jolie MachAllah à La chevelure de rêve Allahoumaberek ( allez balance tes secrets capillaires stp ou vends moi ton patrimoine génétique je veux ta chevelure !!!!! MachAllah loool) en tt cas tu est très courageuse et vraiment bravo pr’ton changement de cap et d et arrière ca t’en va à mervellle !!! Beaucoup de belles choses pr Toi inchAllah !!! Bisous bisous

  • Fiona
    janvier 15, 2018

    Whaou.. que dire à part un grand bravo! Un geste qui pour certaines et faible mais rien ne vaut la liberté, certe certains diront mais sois heureuse tu as un travail, mais en réalité le bonheur et la liberté, je t’encourage du plus profond de mon cœur dans tes projets et j’espère que tu réussiras ( il n’y a aucune raison)
    Amicalement.

  • Nadia
    janvier 15, 2018

    Coucou Hanane, et ben quel courage!!!! Bravo je pense que tu as fais le bon choix, en tout cas tu es tellement radieuse lorsque je te vois dans ce qui, je pense est vraiment ton monde « le make up» ça se sent à ta voix lorsque je vois tes snap et là aux États Unis on ressent ta joie à travers tes vidéos.
    Bonne continuation

  • Estelle
    janvier 15, 2018

    Je te suis depuis quelques jours , une semaine tout au plus , et cet article !
    Merci de cette sincérité si difficile à trouver dans ce monde des réseaux etc , merci de pas cacher qui tu es où meme tes origines ou croyances religieuse. ❤️

    Je te félicite pour ce choix , et merci pour tes mots qui font du bien et permettent de réfléchir à sa propre vie et aux choix qu’on a fait jusqu’à présent.

    Bonne route pour la suite et merci encore

  • Sarah
    janvier 15, 2018

    Salam Hanane. Merci pour cet article qui tombe à pic dans ma vie. J’ai l’impression de me lire lorsque tu décris ton état émotionnel, psychologique et physique. A la seule différence c’est que je commence à peine ma carrière dans une grande boîte. Il m’a fallut très peu de temps (heureusement?) pour me rendre compte que tout cela n’est pas fait moi. Mais je viens à peine de terminer mes études et obligations personnelles en prime, j’ai du mal à avoir ce déclic que tu as eu après 6 ans dans ta boîte. Je te souhaite en tout cas la vie dont tu as toujours rêvé et celle que tu mérites Insha Allah. La famille, les amis et ton bien être sont les choses les plus importantes qui soient.
    Bises,

  • Monika
    janvier 15, 2018

    Bonsoir Hanane !
    Je te suis depuis très peu de temps (honte à moi !) et ton article… wow comment dire ? J’ai vécu la même chose, dans une structure certes plus petite, mais ces sentiments de ras le bol, au point de souffrir physiquement, c’est complètement déroutant et je comprends que tu aies mis du temps à t’en sortir.
    Aujourd’hui je suis comme toi, à mon compte à vivre de mes passions, et je n’ai jamais été aussi épanouie.
    Ton article est nécessaire pour de nombreuses personnes qui sont au bord ou en plein burn out !
    Merci d’avoir partagé ton expérience et un grand bravo pour ton joli blog ! 🙂

  • Danya
    janvier 15, 2018

    Bravo d’avoir osé quitter ta boîte. Je ne sais pas comment tu as tenu aussi longtemps, j’ai arrêté de bosser en 2014 deux ans après avoir été diplômée en management des SI également. L’état d’esprit est le plus important, comme tu as dis il faut sortir du système et de l’obsession de la course à la réussite. Ça j’ai mis plus de temps à le comprendre et ça a été difficile pour moi de gérer mon ambition personnelle, mon devoir de productivité ( envers le système, ma famille etc) et mon rôle de maman. J’en pense que l’on est toute une génération a passé par là. Bon courage pour la suite et #slowlife!!

  • Fanny
    janvier 15, 2018

    J’ai lu ton article avec beaucoup d’attention. Bravo d’avoir eu le courage de partir, c’était la meilleure solution pour ton bien-être ! Moi aussi j’ai dû prendre la décision de quitter mon travail pour ma santé mentale et physique. Pas de grosse boîte comme toi ni de pression ou de travail à n’en plus finir, mais une structure de soin qui était maltraitante envers les patients et les professionnels. Une direction qui me donnait des tâches qui n’étaient pas les miennes, dénaturant complètement mon rôle et mes fonctions. Une direction qui me demandait d’avoir un comportement qui allait à l’encontre de mes valeurs. Une direction qui me rabaissait en public dès que l’occasion se présentait. Une direction qui a finit par me mettre au placard (suppression de mon adresse mail pro, ma cadre ne m’adressait plus la parole, je n’avais plus ma place en Réunion etc.) quand j’ai fais comprendre que je n’étais pas d’accord. L’enfer. Je pleurais en allant au travail et en y partant. J’enchaînais les arrêts maladies. Je venais d’être diplômée et pourtant j’en venais à me demander si j’étais vraiment faite pour ce métier, j’ai cherché à me reconvertir professionnellement au bout de moins d’un an de diplôme . J’ai fini par partir. Pour mon plus grand bien.

    J’espère que tu sera épanouie par la suite ! Pleins de bisous

  • @yasmeen_la_touffe
    janvier 15, 2018

    Tu m’as mis la larme à l’œil !
    J’ai rien d’autre à dire, c’est déjà assez expressif

    ❤️

  • Nora
    janvier 15, 2018

    Ton texte est immense , t’a tout résumé en détail y’a rien à rajouter

    BRAVO

    JE TE SOUHAITE UNE TRÈS BELLE RÉUSSITE ET TU LA MÉRITE .

  • Sherine
    janvier 15, 2018

    Bonsoir,

    Ton article est vraiment émouvant et tu as eu raison je suis dans le même état d’esprit , on doit faire ce qui nous rend heureux. Personnellement j’hésite à continuer mes études (je suis étudiante) ou me lancer dans ma passion. Le pb est que je n’ai pas la garantie que cela m’apporte un vrai salaire pour les débuts en tout cas. Enfin je te souhaite beaucoup de réussite dans tes projets.

  • m.
    janvier 15, 2018

    Wow mashallah très beau parcours❤✨ sa fait peur tout de même pour les générations futures . En tout cas tu es une fille super courageuse, et je t’admire ma belle ✨❤ que dieu te guide vers le bon chemin. Je te souhaite plein de bonheur, de réussite.
    Sara

  • Mimi
    janvier 15, 2018

    Bravo pour cette courageuse décision! Je pense que dès le départ nous sommes formatés, mis en concurrence et ce dès le plus jeune âge. Il suffit de voir à l’école, l’enfant qui ne rentre pas dans le « moule » est tout de suite catalogué, un classement est mis en place avec les notes et une comparaison entre les élèves… ces élèves qui deviennent les salariés de demain qui auront appris à tort que pour  » réussir » Il faut toujours en faire plus voir dans certains cas écraser les autres. Je vais peut être loin même je pense sincèrement qu’il faut comprendre qu’il y a plusieurs manières de réussir dans la vie. Ce n’est pas celui qui a le plus gros salaire, la meilleure voiture… Il faut simplement être en paix avec soi même. Comme tu dis la course au richesse nous distrait au point parfois d’en perdre la santé, un toit et de quoi manger suffisent. Nous avons le superflu mais on ne s’en rend pas toujours compte.J’ai la chance d’avoir eu mon 1er enfant peu de temps après mon entrée dans la vie professionnelle car il m’a permis de pendre du recul et de réaliser que je faisais fausse route, que mes ambitions n’étaient en fait que ce que la société nous envoyait comme image de la réussite. Je souhaite à tous ceux qui veulent changer de vie de trouver le courage de le faire. Merci pour ton témoignage, ça fait du bien de te lire.

  • Malika
    janvier 15, 2018

    Merci!!! Et bravo pour ton choix. Je me reconnais entierement dans ton texte. Je suis consutante market data et je vadrouille de mission en mission dans les banques d’investissements, avec ce sentiment de ne plus etre à ma place. D’autant que ma mission actuelle se trouve à 1h30 de chez moi en transport… j’ai perdu ma motivation, mais essaie tant bien que mal de le cacher car je n’ai pas la force de tout lacher. Merci vraiment car aujourd’hui, à travers ton texte et les reactions en commentaires, je me rends compte que je ne suis pas seule.

  • Nora
    janvier 15, 2018

    Salam Hanane,

    J’ai decouvert ton insta il y a quelques semaines et j’aimais beaucoup l’image que tu dégageais (une fille fraiche, pleine de vie et souriante) sans savoir ce que tu traversais.
    Malgré les apparences tu restes humaine avec les memes soucis que tous… Ton temoignage m’a beaucou touché alors je me permets de te laisser ce message.

    Je travaille dans le commerce international et la pression est chose courante, sans parler d’un certain machisme très répandu dans ce milieu à 90% masculin.
    Mais Dieu merci j’aime ce que je fais et la société où je bosse est à l’écoute de ses salariés ou autrement j’aurai jetté l’éponge depuis longtemps…
    Donc j’imagine ce que tu as pu vivre car j’ai connu des personnes en arriver au burnout .

    Je te felicite pour ton courage. J’espere que tu as du soutien auprès de ton entourage.
    Il est temps de faire les choses pour toi !!!

    Je te souhaite sincerement beaucoup de bonheur et de serenité dans ta nouvelle vie.

    Nora

  • Sonia
    janvier 15, 2018

    Ma belle hanane , ton post m as tellement fais mal , car moi aussi j ai fais un burn out mi décembre , je me suis reconnue à travers tes lignes , tes mots m ont bouleversé car je réalise que d en arrivé au bout peut être dangereux pour ca Sante , sont Bien etre et moi ma nouvelle vie maritale, j ai dit stop car plus les jours passés plus je devenais méconnaissable , agressive,a bout de nerf, puis j ai pris une grosse claque lorsque mon médecin me Parle de dépression et la j ai décidé de pensée à moi……… .. je te souhaite ma chère hanane un nouveau souffle dans tout ce que tu entreprendra , du bonheur , des éclats de rire , de la bonne humeur dans les jours avenir , Que cette mauvaise période fais de toi une personne encore plus forte ❤️

  • Emeraude
    janvier 16, 2018

    Bonsoir hanane,

    Bravo pour votre courage et je vous souhaite pleins de belles choses pour la suite .

    Amicalement.

  • Namoussa
    janvier 16, 2018

    Bravo! J’ai travaillé 12 ans dans ce monde du consulting et de la « prestation intellectuelle » comme ils aiment le définir…mais moi du côté RH Avec toute sa complexité et son manque d’humanité … je me suis sauvée avant de me perdre dans ce monde qui comme tu le dis te change au détriment de tes ambitions de vouloir l’améliorer !!
    Tu as eu la sage décision de tout quitter ! Je l’ai fait il y a 4 ans pour créer ma structure ! Quel bonheur ! D’être libre !!
    Je te souhaite le meilleur !
    Vis ton ta vie pleinement ! Profite de tous les instants seule et Avec les tiens !
    Bravo pour ce joli texte thérapeutique…
    Bonne route ….

  • Madina
    janvier 16, 2018

    COUCOU Hannane

    je viens de passer une belle heure a te répondre via mon tel sur ton blog , puis finalement mon portable s’est éteint , (bien deg je suis )
    Bref, il est minuit 41 , mon mari dors, mais je tiens tt de meme si tu me le permets à aussi partager avec toi mon histoire car en te lisant , je me suis un peu reconnu même si ce n’est pas du tout le même parcours

    tout d’abord , Bravo à toi sur tt ce que tu entreprends , cette belle et courageuse décision , de sortir du troupeau, et de décider de ne pas faire comme tout le monde en suivant le courant ,de suivre ta propre voix, je suis sur avec ce que tu as déjà accompli tu ira bien loin , avec l’aide de Dieu et avec chez la bénédiction des parents

    voila comme je te le disais en te lisant , je me suis un peu reconnu , je suis dentiste Algérienne , étant venu y’a 7 ans à Paris pour mes post études de spécialisation , et prétendre à être une des meilleure dans mon domaine une fois de retour chez moi à Alger .

    je suis venu avec une belle et grande motivation , bien dans ma téte , equilibréé ,sportive, déterminée , hâte de connaitre ce que mon aventure en France allait m’apporter comme inspiration dans mon quotidien … bref i was ready to fly

    j’ai cumuler des petis jobs comme tt le monde en paralelle à mes études, c t pour moi une belle expérience, car je suis plutôt assez ouverte su d’autres domaines
    puis Deux ans après, en voyant que le pratique du dentaire me manquait, et parceque je fatiguais aussi, j’ai décidé de cherche à bosser
    dans mon domaine en tant qu’assistante dentaire, car la pratique en France m’était interdite par manque d’équivalence , c t pour moi une belle opportunité d’être dans les coulisses et être en immersion totale et en observation des dentistes mais il y’a v aussi le mauvais coté ou on est pris de haut, on nous parle mal comme limite une femme de ménage ou une écervelé , mais elhamdouliah j’ai un fort caractère et je ne me laisse pas facilement déstabiliser , je résistais et ceux malgres la boule au ventre que j’avais tout les matin en allant bosser

    ce qui était drôle , je cumulais comme une double vie, car grâce a ma spécialisation , je pouvais exercer a lhopital , et g t docteur 3 jours par semaines , puis les deux autres jours je re devenais assistante dentaire , a la longue ça devenait très frustrant comme situation

    En parallèle , j’ai rencontrer mon mari y’a trois ans avec qui elhamdouliah tout se passe bien , et m’a soutenu depuis le
    premier jour , mes plans ont changer vu que je ne rentrais plus chez moi ,j’ai décider de tenter les équivalences mais sans succès,nombre trop faible de pris 1 ou 2 par an, aussi conditions de concours assez flou, c a dire pas de programme fixé pour réviser ou bien pas de corrigé type officiel en fin de concours pour prétendre à comprendre les modalités de réponses qu’il faut avoir bref très aléatoire

    Fn plus au fur et à mesure de mes études et mon travail, je voyait que je me laisser aller a petit feu, et même mon métier ne m’inspirait plus comme avant , surtout quand je voyais comment les dentistes gèrent les patients, avec les magouilles des devis,mutuelles et des travaux dentaire prescris qui ne sont pas nécéssaire aux patients ,il est vrai que j’y ai bcp appris , entouré de ceux qui écrivent les bouquins aux universités , mais c t devenu la course au plus gros devis, ou du patient qui a la bonne mutuelle , nos réunions c t style : comment faire ramener plus de patients , ou cmt augmenter le chiffre d’affaire, et ce qui peu a peu me dégoûtait un peu plus chaque jour , c t ce système de pratique froide, et surtt avec bcp d’hypocrisie , ou la prise en charge d’un patient qui règle 15000 euro est meilleur que celui qui règle 1000 euro bref du business .

    Entre temps g connu une fausse couche , et y’a un mois une grossesse extra utérine ( mais elhamdouliahà ) c le destin ,je sais que ça viendra inshllah au bon moment .

    Malgres ces échecs à mes équivalence , j’ai pas voulu laisser toute mes années de sacrifices aller en vain , au fond j’essayais de résister et de me trouver tjr une motivation , mon mari ma convaincu de repasser le concours de la première année Médecine afin de faire mes équivalences en passant par cette voie, j’ai accepté en essayant de rassembler tte la motivation et la volonté pour me convaincre que c t la bonne décision tout en sachant que cela allait encore me prendre au moins 4 ans avant de prétendre au diplôme et exercer , mais aussi un sacrifice important de ma vie perso , familiale et social , sans parler aussi du faite de rejoindre les bancs avec les nouveau bacheliers bien frais dans leur tête de 18 ans , bref j’allais donc passer au moins 4 ans a courir derrière un métier , dont au bout du compte je n’étais même pas sur de m’y épanouir .

    PUIS , y’a 2 mois g t chez moi ,EN PLEINE ANNÉE DE CONCOURS , mes parents me rendait visite , et g t la a stresser DANS MA TETE car, le faite d’être rester avec eux j’avais perdu 2 heures a ne pas étudier , je culpabilisais A MORT … et chaque jour qui passait en rajoutait plus et plus car la deadline du concours approchait et je n’étais pas en avance …je perdais confiance en moi, ma motivation et je culpabilisais encore plus (cercle vicieux)
    Puis en discutant avec mama, c comme ci quelqu’un ou mon ancienne moi ,m’avait donner une gifle , en me disant  » eh TOI , tu vas ou comme ça? tu as 29 ans, mariée ,en bonne santé, tes parents et t beau parents sont a coté de toi ,ELHAMDOULIAH et t entrain de gâcher ta jeunesse a ne pas profiter avec eux, a les faire mesken stressé avec toi car quand ils te voient mal « , ils ETAIENT mal et ça malgres le Poker Face QUE JE me forçais a avoir devant eux ;

    C t très DUR à admettre puis à accepter ,La DÉCISiON d’arreter et de dire Stop, car en faisant cela, je disais au revoir un mon reve, qui était très simple , rendre fière mes parents, en les soignants et bien sur a toute mes année de sacrifices , j’en ai pleurer tout les jours pdt une belle 10aines de jours à chaude larmes, mais au fond je me suis dis, c un sacrifice qui j’en suis sur me libérera et m’ouvrira de nouvelles portes dont je ne soupçonne meme pas l’existence INSHLLAH

    Alors je t’avoue , ma philosophie en ce moment c’est : » La Bonté et La Miséricorde du Bon Dieu ne s’arrête pas dans le Dentaire, il saura toujours me guider vers ce à quoi j’aspire le plus, et ceci malgres le faite que je l’ignore tjr au jour d’aujourd’hui . En attendant ,je m’applique a reconnecter la Madina de mes débuts en France, avec la Madina d’aujourd’hui, et d’en sortir toujours meilleur jour après jour  »

    My Favorite quote for today is : « It may be that you hate something which is good for you; and it may be that love something which is bad for you. And God knows, and you do not know  »

    Voila pour ma partie de l’histoire , en attendant de te lire plus , je te verrais surement sur instagram
    très bonne continuation a toi

    Madina Mess

  • Dounia
    janvier 16, 2018

    Tu as eu raison ! A quoi bon continuer si tu n’était pas heureuse…
    Quand tu as des rêves, des ambitions tu dois tout faire pour les réaliser, qui sait ce qui peut nous arriver demain ?
    J’aimerais être courageuse comme toi, prendre des risques pour faire le métier de mes rêves mais la peur de décevoir en cas d’échec est si grande.
    Je te souhaite tout le bonheur ! Que Dieu te préserve et qu’Il t’aide a réaliser tout ce dont tu souhaites!

  • Myriam B
    janvier 16, 2018

    Bravo Hanane!

    Une bouffée d’oxygène ton témoignage, je l’ai lu comme si ça m’arrivait à moi même.
    On se connait pas mais je suis vraiment contente que tu te sois sortie de tout ca.
    Comme tu l’as dit c’est un nouveau chapitre qui commence et tu l’ecriras comme tu le voudras!

    La vérité comme tu l’as dit c’est qu’on a toujours le choix.

    Malheureusement comme c’est mon cas, moi qui travaille dans un musee, qui n’est pas de famille, qui n’est pas eu l’opportunité d’avoir pu continuer des études supérieures… il n’y a pas beaucoup de choix qui s’offrent à moi.

    Je ne suis pas du tout defetiste mais je pense que les diplômes sont importants à tous les niveaux et pour tous les métiers, en particulier dans notre pays.

    Dernièrement, j’ai été agressée sexuellement sur mon lieu de travail, je suis en arrêt et attend toujours des indemnités de la CPAM,(donc pas rémunéré), mon employeur fait l’aveugle et me doit de l’argent des mois précédents….

    Tout ça pour en venir au faites que lorsque l’on est privé de son confort alimentaire et qu’on ne peut pas payer son loyer …. Il devient compliqué d’avoir le choix.

    Alors en sachant que d’autres personnes, des personnes comme toi qui ont du talent, de l’energie, de la passion,
    un cœur énorme et toutes les clés en mains pour réussir et bien … Ça donne de l’espoir.

    La vie n’est facile pour personne.

    Je suis croyante aussi et comme on dit  » on ne nous soummets que des choses que l’on peut surmonter « .

    Ce qui ne nous tues pas nous rends plus fort ! Comme tu l’as si bien dit!

    Ne ressaces plus le passée et avances, avances pour toutes celles et ceux qui n’ont pas cette possibilité pour le moment.

    Je te souhaite beaucoup de bonheur et de réussite dans cette nouvelle aventure, tu le mérites sincèrement.
    Tu es une vraie source d’inspiration pour moi.

    Myriam

  • Jasmine
    janvier 16, 2018

    Bonsoir Hanane, j’ai adoré te lire ! C’est tellement bien écrit. Bravo pour ton courage. Je suis sure que tu t’épanouiras dans ta nouvelle vie. Je te souhaite tout pleins de succés. Gros bisous du Québec

  • Aina
    janvier 16, 2018

    Hello !
    J’ai beaucoup aimé ton article, je n’ai pas vécu la même chose que toi car c’est quand même assez extrême mais je me suis reconnue sur certains points.
    Tu as eu énormément de courage et de patience. Je pense et j’espère que le pire est passé (côte pro) et le meilleur reste à venir.
    Je te souhaite beaucoup de bonheur et de bonnes choses pour la suite

  • Hanane
    janvier 16, 2018

    Bonjour Hanane,
    J ai vécu la même chose que toi dans le secteur bancaire. La venue de mes enfants m’a fait totalement changé de vision. Le travail pour moi est devenu secondaire. Être là pour eux est devenu ma priorité . J’ai donc changé de boulot malgré la perte de mon salaire/voiture/primes. Je ne regrette rien . Cela fait un an. Bonne vie à toi! Tu as pris une bonne décision.

  • Juju
    janvier 16, 2018

    Tu es vraiment courageuse. C’est impressionnant je me retrouve un peu dans ce que tu dis. Les personnes moins compétente mais qui seront promus avant toi car copain avec le chef. Malheureusement j’ai l’impression que le copinage c’est partout. Tu as bien fait de choisir ton bonheur plutôt que ce job. J’ai aussi remarqué que ce genre d’endroit nous change et on devient petit à petit ce qu’on ne veut surtout pas être.

    Je te soihaite beaucoup de réussite dans tout ce que tu entreprend

  • lachinoisette
    janvier 16, 2018

    Bonjour Hanane,

    Ton article est très touchant ! Merci de nous faire partager ton expérience.
    Je me rend compte petit à petit que je ne suis pas à ma place au travail, pourtant j’ai un bon poste et à mon âge, beaucoup voudraient être à ma place.
    Mais ce n’est pas ce que je veux et ton article donne vraiment de la force !
    Je t’ai connu il y a peu de temps via le scandale à la salle de sport, et je ne suis vraiment pas déçue d’avoir creusé et d’avoir lu ton blog.
    Continue comme ça !!! 🙂
    A bientôt.

  • Nadia
    janvier 16, 2018

    Selem alikoum bravo K’ALLAH facilite tes projets

  • Hajar
    janvier 16, 2018

    Je te suis depuis pas mal de temps sur Instagram. J’aime bcp ce que tu partages. Et je découvre ton blog grâce à cette article. Tu as fais le bon choix ma belle. Tu es une femme forte et courageuse.
    Que Dieu te facilite dans tout ce que tu entreprendra. Soit avec Lui et Il sera avec toi.

    Pleins de belles choses pour toi je te souhaites.
    Bisous Hanane. ❤️

  • Hizia
    janvier 16, 2018

    Bonsoir Hanane, franchement bravo et je te tire chapeau je te souhaite bon courage pour la vie a venir et que du bonheur et de la réussite dans ce que tu veux ! Tu ma donné de la force et de l’espoir je te remercie énormément bisou ma chérie

  • Clairhes
    janvier 17, 2018

    J’ai été dans un cas similaire à toi. A mon jeune âge c’était une opportunité en Or que l’on me proposait. Malheureusement le rêve c’est transformé en cauchemar. J’ai tout arrêté en pensant que l’échec venait de moi, mais je sais qu’on ne m’a pas donné les bonnes cartes en main pour que sa fonctionne. Malheureusement quelques semaines après avoir quitté mon entreprise il était trop tard pour mon corp, la fatigue et le surmenage ont eu raison de moi. J’ai été hospitalisé deux semaines ou on m’a trouvé le gène d’une maladie qui survient lors de gros stress.
    Mais j’aime toujours autant mon métier, c’était juste pas la bonne entreprise pour moi

    Tu as fait le bon choix. Je t’envoie plein d’ondes positives pour cette année 2018. Profite bien de L.A.

  • Sabriine
    janvier 21, 2018

    Bonjour, j’ai lu ton article et je me sens hyper concerné. Les transports, les pleurs dès le matin, le manque de motivation … voilà ma situation actuelle. Tu donnes vraiment de l’espoir et j’espere avoir ton courage et tout plaqué moi aussi pour faire quelques choses ou je me sens mieux. Je pensais qu’avoir des responsabilités été bon pour l’égo et finalement je me sent toute petite et plus bas que terre alors que j’occupe un poste de cadre.
    Merci pour ton témoignage. C’est bon pour le moral

    • Hanane
      janvier 26, 2018

      Coucou Sabrine, je te remercie pour ton commentaire, d’avoir pris le temps de lire mon article et de venir te confier sur ta situation… c’est si triste de vous voir aussi nombreuses dans cette situation… je ne m’attendais pas à ça ! J’espère de tout mon coeur que tu trouveras la force et l’occasion de sortir de ce cercle destructeur… prend soin de toi et pense à toi et à ton bien être au maximum ! Je t’embrasse !!

  • Bourdiec
    janvier 23, 2018

    Bonsoir ma belle Très bel article, je crois que tu as bien fait de partir de cette boîte qui t’en auras demandé toujours plus Je te souhaite une bonne fin de soirée Gros Bisous mon pseudo VirginieMarlon48 sur IG et je te suis sur snapchat

    • Hanane
      janvier 26, 2018

      Coucou ma belle ! Je te remercie pour ce message d’encouragement et de ta fidélité !! ça me touche vraiment ! Merci ❤️

  • Nebi nebiboo
    janvier 30, 2018

    C’est hyper touchant
    Mais tu as pris la bonne décision tout est destiné et ta subsistance c’est Dieu qui te la donne l’important tu as suivi ton coeur et ta tête ! Que ton mari te soutienne c’est encore mieu vous êtes et serez un rempart l’un pour l’autre In châ’a Allah prenez Soin de l’un et de l’autre
    Tu as des tripes c’est encourageant de voir une femme aussi déterminée
    Allahi barek
    Une belle route pleine de bonne chose je te souhaite

  • Aseea.al
    janvier 30, 2018

    Ton article est tellement vrai ! Franchement tu es une femme forte, ce n’est ps tout le monde qui a le cramp de faire ça

    Au passage merci pour ton concours et n’hésitez pas à y participer
    Instagram: Aseea.al

  • Sihame
    janvier 30, 2018

    Salam aleykom Hanane,

    J’attendais cet article et l’attente en vaut la chandelle!
    On sent le poids que tu as eu sur les epaules et cette lourde décision n’est pas facile mais clairement tu as fais le bon choix
    Je te souhaite sincèrement de t’épanouir dorénavant, je pense que c’est bien partie..
    j’aime te suivre sur snap, insta, j’essaye de me mettre a jour sur le blog!
    Bonne continuation à toi.. #sihame57

  • Bouchra
    janvier 30, 2018

    Admiration et respect tu es inspirante chapeau! @bouchra_bouchbouch je participe aussi a ton magnifique concours

  • Bina
    janvier 30, 2018

    Je t’avais déjà écrit sur insta pour te dire ce que je pensais de cette décision et de cet article. Je participe aussi à ton concours donc je décide de commenter cette publication qui m’as beaucoup touché (@byna_bina) Je réitère mes propos. Tu as eu beaucoup de courage et on te sens tellement épanouie dans t’es snaps c’est juste top. Le but n’est pas de s’épuiser au boulot pour finir en burnt out et avoir du mal à se relever non mais bien de prendre les bonnes décisions pour aller de l’avant et tente d’avancer et d’aller bien psychologiquement. Qu’Allah te préserve ma jolie

  • Bouzid
    janvier 30, 2018

    Moi je dis BRAVO! Tu as eu le courage de tourner une page de ta vie tu est une personne qui a beaucoup de courage et incha’allah que du bonheur. C’est bien parti

    Bonne continuation.

  • Samira
    janvier 30, 2018

    Un grand bravo à toi.Depuis tu as fait ton petit bonhomme de chemin toute seule comme une grande.ET j ai le sentiment que ce n est que le début,un debut déjà prometteur…continue de poursuivre tes reves et surtout reste toi meme,naturelle,belle,vraie et authentique.et surtout,surtout prend soin de toi car comme dit ma mère si tu ne prends pas soin de toi,personne le fera à ta place…..@wiamelja.au passage je participe au concours

  • Inès
    janvier 30, 2018

    Coucou,

    Ton expérience de vie est très intéressante et m’est très enrichissante au stade actuel de ma vie.
    Je fais face à un grand dilemme, école de commerce et voir mes parents fières de ma réussite qu’ils rodèrent tellement, ou un master plus classique.
    Aujourd’hui je penche plus pour un master classique pourtant je suis admissible dans de grandes écoles de commerce. Ce qui me permet de m’orienter c’est que je ne veux pas de tout ce dont tu te plaignais dans ton article, je veux une vie stable et saine, rentrer chez moi pas trop tard et ne pas ramener de travail avec moi… je sais pas si ca sera possible mais bon on verra.

    En tout cas merci pour ton partage c’est super enrichissant d’entendre ce genre d’expérience vraiment vécues.

    Bisou @nanna_nii

  • Aziza ZM
    janvier 30, 2018

    Cc Hanane, je t’avais déjà envoyé un message sur snap pour t’encourager dans ta démarche je te réitère mes encourageements et te souhaite de réussir dans tes nouveaux projets bise Aziza ZM

  • Hanane M.
    janvier 30, 2018

    Coucou ma belle ! Je suis la Hanane qui est toujours présente sur tes lives hehehehe.
    Je tenais à te féliciter pour ton parcours exceptionnel. Tu peux être fière de toi puisque tu évolues de mieux en mieux chaque jour et c’est le fruit de ton dur labeur. Cet article est le premier que j’ai lu sur ton blog et il m’a donné envie de parcourir tous les autres. Continues sur cette lancée, tes Bananes seront toujours là, tu as tout notre soutien !
    Gros bisouuuus et on attend avec impatience tes prochains articles et les vidéos Youtube aussi ! ❤️❤️

  • Les délices de hass
    janvier 30, 2018

    Wouah quel courage bravo à toi

  • Sonia
    janvier 31, 2018

    Coucou ! Je commente rarement mais j’aime énormément la manière dont tu écrit tes articles. Tes photos sont juste canons !! Donc continues !
    Et merci pour le big concours @sonia_mrcn ☺️❤️

  • Reffas Ichrak
    janvier 31, 2018

    Bravo! C’est vrai que dans la vie on se dit: « non je n’ai pas le choix! »
    Mais on a toujours le choix faut juste prendre le bon!
    Tu as bien fait.

  • Imane
    janvier 31, 2018

    Dans ce monde il n’y a pas où il se font rare les filles comme toi qui a l’écoute de tout le monde duvoois petit au plus grand Tu est une femme fort et tu sais le rester malgré les périples de la vie. Franchement je pense que je ne suisboas la seule a être admiratrice mais beaucoup de gens nose pas le dire. Bon si j’aibun truc a te conseiller cest de rester la femme que tu est aussi simple attanchante pleine énergie. Sache quoi qu’il arrive on t’aimera toujours ♡♡.
    Ps: Mon insta le voici larebeudu77

  • Achit
    janvier 31, 2018

    Très beau témoignage…. un grand bravo à toi ❤

  • Mileyna
    janvier 31, 2018

    Je trouve super interessant tout ses idées j’en est plusieurs et elle marche très bien merciii ( pour le concours insta:mileynaa.07)

  • Sara
    janvier 31, 2018

    Wow je trouve ton article est intéressant.. J te trouve authentique..bon courage pour la suite..
    sara_drc_ c mon insta.

  • Mina
    février 1, 2018

    Bravo à toi…je me dis que pour en arriver là où tu es aujourd’hui il a fallu que tu passes par toutes ces années de travail difficil…Ne regrette pas ce que tu as fait et vécu, c’est grâce à cela que tu es une blogueuse en herbe et si humaine que je découvre au fur et à mesure mais aussi que j’apprécie de plus en plus. Felicitations pour tous tes nouveaux projets. Je t’ai découverte que récemment et bizarrement me sens honorée par nos échanges sur snap et Instagram bien que nous ne nous connaissons pas. Prends soin de toi et de ta vie avec les tiens. Bisous

  • Ghiizlenne
    février 3, 2018

    Franchement ton article m’a ouvert les yeux ! On pense toute à grandir et gravir les échelons , devenir libre et indépendante , alors qu’il y a tellement d’autres manières de le faire , merci hanane pour ton article j’en ai eu les larmes aux yeux , je t’embrasse fort ma banane je te souhaite encore plus de bonheur et de succès

  • Hayfa
    février 3, 2018

    Bravo tu as bien fait et bonne continuation poir tout ce que tu fais
    Instagram :hayfa_ek

  • Anna_radia
    février 4, 2018

    Bravo a toi <3 ton article est très touchant tu m'as mis la chair de poule
    Je découvre récemment ton blog et tes articles sont vrm très intéressants
    Bonne continuation
    IG. Anna_radia

  • Zeg Meri
    février 4, 2018

    Très touchant! J’adore Un bel exemple a suivre, bravo. Je suis un peu comme toi, tout est une question de mektoub…
    IG: meriemzghc

  • zireg Sabrina
    février 4, 2018

    c’est magnifiquement bien écrit… je ne trouve plus de mots en lisant ton article. .on se reconnaît toutes dans cette histoire. . quel courage !! inchallah bcp de succès et de réussite dans ta nouvelle vie

  • kiana
    février 4, 2018

    J’admire vraiment ton courage très peut de personne l’aurais fait.

  • naima.el07
    février 4, 2018

    Salem,
    J’avais suivi ton direct en complément de l’article et d’habitude je n’arrive pas à voir un direct tt le long mais le tien ma beaucoup plu par la sincérité et la generosité des propos.
    Bravo pour ce courage et il n’y a en effet pas mieux que de vivre de sa passion.
    Très belle continuation in shaa Allah
    Naima.el07

  • Anissa
    février 5, 2018

    Je viens de decouvrir ton bloc .Magnifique …. Beaucoup d’emotions me viennent . Quel courage d’avoir sauter le pas. L’entreprise est un monde cruel et ou reigne la competition .
    En tout cas pleins de bonnes choses pour toi .

  • ahlamissl
    février 7, 2018

    quel courage tu as eu pour faire ca ! Bravo
    le plus beau reste à venir

  • Selma
    février 9, 2018

    Salam alikoum,
    En lisant ton article je me suis tout de suite reconnue à travers ton histoire.
    Je suis en ce moment en train de vivre une situation similaire…
    Pourtant quand mon entourage me voit c’est le cliché « tu vis à Dubaï tu as un super poste tu gagnes beaucoup d’argent tu as de la chance blablabla ». Je le concoi certes et beaucoup de personnes aimeraient être à ma place.
    Mais au fond est-ce que c’est ca la vie ? Vivre pour travailler ? sacrifier sa vie personnelle, sa famille, ses amis , son bien être sa sante pour l’experience, l’argent et pour la reputation ? J’ai l’impression que plus tu avances et plus tu en demandes. Mais où est la limite ?
    Je suis dans une période de doute, de remises en questions…. Je me dis n’étant pas mariée, je dois me débrouiller toute seule. Je ne peux plus repartir chez les parents car c’était ma decision et Al Hamdoullilah toute ma famille m’a soutenue. Malheureusement je suis rentré il y a 3 ans dans un cercle vicieux dans ce monde de requins où tu dois te faire remarquer, prouver que tu es capable, te surperformer au point de ne plus compter tes heures, oublier tes week ends etc. Je m’en veut tellement car j’aurais dû mettre les holas bien avant.
    Dans les UAE c’est soit tu bosses mais aussi du jour au lendemain tu peux te faire licencier pour x ou y raison ou tu cherches ailleurs. Mais sans boulot tu ne peux pas rester sur le territoire car on a besoin d’un sponsor qui va payer pour ton visa. Ce qui rend les choses un peu plus compliqué comparé à d’autres pays.

    Aujourd’hui je suis malheureuse ( mais j’essaye de toujours dire Al Hamdoullilah et faire des invocations très important ) quand je vois les autres vivre tout simplement sans se prendre la tête. Mes amis déjà marié avec leur enfants. Moi mon cerveau est simplement formater et bourré de « est-ce que J’ai fais ci, est-ce que je n’ai pas oublié de faire ca, il FAUT que je fasse ca » etc… comme si j’étais devenue malade.
    Je sens que mon corps m’arrive plus à suivre, mentalement aussi et je n’arrive plus à contrôler mes larmes.
    Pourtant je me dis que je n’ai pas le droit de pleurer car Je ne manque de rien Al Hamdoullilah. Sauf que je ne contrôle plus rien j’ai été trop loin. Je n’est pas écouté mon corps…
    En tous cas ton article m’a fais du bien je me suis dis je ne suis pas toute seule dans ce cas. Non pas que je veuille que d’autres vivent ce que je suis en train de vivre bien au contraire. Mais je trouve bien que des personnes puisse réveiller les consciences en publiant ce genre d’experience et tirer les sonnettes d’alarme. Je suis admirative de ton parcours et ce que tu fais est fabuleux. Tu as de décidé de vivre tout simplement. Je te souhaite beaucoup de bonheur et t’encourage à continuer sur cette voie.! Bisous

  • Sissa
    février 10, 2018

    Ça m’a fait vraiment plaisir de lire ce que tu viens de dire d’écrire d’exprimer je suis dans le même cas que vous avant de finir mes études je voulais travailler dans le domaine du marketing parce que j’ai eu un diplôme marketing mais à la fin de mes études après 2 ans du travail dn le domaine je suis vraiment fatigué jai arêtes et la je me repose à fond bon courage dn ta vie ma belle ♡♡♡

  • sanae_sweet_life
    février 11, 2018

    J’admire ton courage ! Le monde de l’entreprise est impitoyable. Ils nous pressent et nous jettent comme des malpropres. On vit une drôle d’epoque.
    Tu as su prendre la bonne décision au bon moment. Je te souhaite beaucoup de réussite et de l’épanouissement.

  • Fatima
    février 11, 2018

    Salam aleykoum Hanane
    Je viens de découvrir ton blog et ton histoire m’a tellement touchée Bravo pour ton courage c’est clair que la santé c’est plus important que tout peu importe le poste qu’on occupe malgré la société dans laquelle on vit, qui veut toujours nous pousser plus loin dans nos peperformance..
    Comme tu dis le Destin c’est une chose qui est vrai il faut y croire, psk tout ce qui arrive dans nos vies n’est pas le fruit du hasard tout est écrit, tout ce qu’on vit, toutes les personnes qu’on rencontre nous apportent qqchose soit une bénédiction soit une leçon Dieu est Grand et connaît nos situations, nos besoins, nos envies tout exactement tout si Il nous enlève qqchose Il l’a remplacera forcément par qqchose de meilleure pour nous et qui nous correspondra le plus donc ne jamais désespérer de Sa miséricorde et Ses bienfaits inshaAllah kheyr Bonne continuation ma belle
    Ps: merci pour le concours
    Ig: @fatima_lcb

  • Fatima
    février 11, 2018

    ♡♡♡

  • Sab
    février 12, 2018

    Bravo pour ton courage…
    Je suis actuellement exactement dans le même secteur d’activité que toi et ce que tu vivais, je le vis exactement de la même manière actuellement.
    Tu as tellement bien décrit la chose, que j’ai l’impression que je travail dans la même société (oui ce grand cabinet de conseil et d’audit si prestigieux…)
    J’espère un jour trouver ma voie également.
    En tout cas bravo et bonne continuation in sha Allah ma belle 🙂

  • Sabsab
    mars 14, 2018

    Hello Hanane,
    Je te suis depuis peu, je t’ai d’abord connu sur insta puis je t’ai ajouté sur snap et ensuite j’ai commencé à lire tes articles. Tu as une façon d’écrire géniale! Tes articles tout comme tes vidéos youtube sont top. Bref tous ça pour dire que j’ai tout de suite accroché avec ta personnalité, j’ai donc décidé d’en apprendre plus sur toi (et puis aussi voir les produits ou autres choses que tu peux nous conseillé) donc dès que j’ai du temps j’essaye de remonter dans les articles pour les lires ( Un peu comme sur Youtube quand une nouvelle youtubeuse nous plait on enchaînent ces vidéos ^^).
    Tout comme toi mon parcours scolaire n’a pas été facile, je suis tout juste diplomée mais je ne suis pas encore entrer dans la vie active, j’ai pu en avoir un avant gout au cours de mon stage. Bref tout ça pour dire que ta situation n’a pas du être facile, je n’imagine meme pas ce que tu as pu vivre ! Tu as eu beaucoup de courage!! Ton article était très très touchant…. Je te souhaite de t’épanouir maintenant dans ta nouvelle carrière et de profiter à fond!
    Bisous

  • fathy
    juin 3, 2018

    Bonjour Hanane
    Bravo pour ta nouvelle carrière d’entrepreneuse , j aime beaucoup parisiennemp.
    Je pense que tu as trouve ton chemin.
    Continue comme ça!!

    Fathy de Montreal (Quebec)

Qu'est-ce que vous en avez pensé ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *